Activités

Information sur les antiplaquettaires de 3ème génération

Information sur les antiplaquettaires de  3ème génération

De  nombreux  patients  que  vous  prenez  en  charge sont  traités  par  des  agents  antiplaquettaires du  fait  de problèmes cardiovasculaires.  La recherche d’un traitement  par  l’une de ces  molécules  est  indispensable  dans  le  cadre  de  la  prévention  et  de  la  prise  en  charge  du  risque  hémorragique  péri  opératoire.
Orthorisq  souhaite attirer  votre  attention  sur  la commercialisation  de nouveaux antiplaquettaires de 3ème génération comme le Prasugrel ou  EFIENT®. Ces molécules, administrées per os, induisent un fort degré d’inhibition plaquettaire.
Par  ailleurs, il  semblerait  que  le  risque  hémorragique  lié  à  l’utilisation  de  ces molécules soit supérieur à celui observé avec le Clopidogrel PLAVIX ® (1) . Il  convient  donc  d’être  particulièrement  vigilant  chez  les  patients  traités  par  ces
agents quant  aux délais  (différents) à  respecter  entre  l’arrêt  du  traitement  et  la  réalisation de la chirurgie.


L’indication de l’arret de l’administration du  Prasugrel EFIENT® sera décidé après concertation médico-chirurgicale (anesthésiste, cardiologue, chirurgien)  en fonction du caractère hémorragique de la chirurgie et de son degré d’urgence d’une part et un risque thrombotique du patient (stent actif, par exemple) d’autre part.(2)


Ainsi, si un patient doit subir une intervention chirurgicale planifiée,  et qu’un effet antiagrégant plaquettaire n'est pas souhaité, Efient  doit être interrompu au moins 7 jours avant l'intervention.(3)


Enfin,  il  n’existe  pas de  donnée  sur  la  neutralisation  de  l’effet  pharmacologique  du  Prasugrel.  Si  une  correction  rapide  du  saignement  devenait  nécessaire, une  transfusion  de  plaquettes  peut  être  envisagée (4) . Mais l’apport  prophylactique  de  plaquettes avant le geste chirurgical n’est pas recommandé par la HAS
Orthorisquement votre.


Le groupe « Défaillance dans la prise en charge d'un patient sous anticoagulant ou antiagrégant  plaquettaire» d’ORTHORISQ (responsable Docteur C.CONSO )
Avec la collaboration

  • du  Professeur  C.M. SAMAMA , Professeur   Université Paris Descartes et responsable de service  AP-HP  Groupe hospitalier Cochin - Saint Vincent de Paul.
  •  du Docteur N. ROSENCHER  Anesthésie-Réanimation - AP-HP Groupe hospitalier Cochin -Saint Vincent de Paul.

Antiplaquettaires actuellement  disponibles
Plavix® (Clopidogrel)  Duoplavin® (clopidogrel acide acétylsalicylique) Efient ® (Prasugrel)  Brilique® (Ticagrelor)  
Aspegic® Kardegic® acide acetylsalycilique  Cebutid® (Flurbiprofen) Ticlid® (Ticlopidine)  Asasantine® (acide
acetylsalycilique et dipyridamole)  Cleridium® (dipyridamole)

Bibliographie
(1) www.has-sante.fr/.../efient-10-mg-prasugrel-antiagregant-plaquettaire
(2)  ESC  Guidelines,European  heart  Journal  august  26,  2011  ESC  guidelines  for  the  management  of  acute
coronary syndrome in patients presenting without persistent T segment elevation  
(3) Notice : information de l’utilisateur :    http://www.lilly.fr/products/download_file.cfm?objId=51
(4) Sylvain J, Bellemain A, Ecollan P, Montalescot G, Collet JP. Prise en charge de l’infarctus du myocarde : place
des nouveaux agrégants. Presse Med, 2011 ; 40 : 615-24

Orthorisq